0
Dans la foi
Un temps de recueillement chaque jour du mois de Marie - 20 Mai 2020
Un temps de recueillement chaque jour du mois de Marie - 20 Mai 2020
© -

| ND de la Bidassoa

Un temps de recueillement chaque jour du mois de Marie - 20 Mai 2020

Proposé par "Prions en Eglise" https://www.prionseneglise.fr/prier-avec-marie

MYSTÈRES GLORIEUX

Au matin de Pâques, la lumière jaillit. Non pas seulement l’aurore d’un jour ordinaire, mais la puissance lumineuse d’une nouvelle qui va transformer le monde.

Pourtant, cela n’éclate pas immédiatement aux yeux des femmes venues au tombeau, des apôtres accourus à leur suite, des disciples d’Emmaüs sur le départ de Jérusalem. 

Ils ont rencontré le ressuscité qui vient partager la Paix : « la Paix soit avec vous ». 

Le Christ apaise nos angoisses et Marie dans le silence accueille sa parole.

Retable d’Issenheim, la Résurrection    Matthias Grünewald.jpg
Retable d’Issenheim, la Résurrection Matthias Grünewald.jpg © Retable d’Issenheim, la Résurrection Matthias Grünewald
Retable d’Issenheim, la Résurrection    Matthias Grünewald.jpg

MÉDITATION

Je trouve que le trait qui se dégage le plus des évangiles de la Résurrection, c’est l’ardeur avec laquelle chacun des saints personnages dont il est parlé tend à Jésus-Christ tout seul avec une telle ardeur, un tel oubli des hommes et des anges, que notre Seigneur est absolument tout ce qu’il cherche. 

Ils s’élancent vers lui avec une foi ardente. La foi ! mais il semble qu’elle soit éteinte.

Cependant, quoique cachée comme une étincelle au fond du cœur des apôtres (…) Prenez Madeleine et les saintes femmes : elles trouvent le sépulcre vide, elles voient les anges. Ce n’est pas ce qui les occupe : ce qui les occupe, c’est notre Seigneur tout seul. Sainte Madeleine reste en larmes. Notre Seigneur vient la consoler. 

Rappelez-vous que, si l’âme ne cherche en toutes choses que Jésus- Christ, si elle se porte avec grand élan à le trouver dans les créatures, soit qu’elle marche, ou qu’elle soit arrêtée, soit quand elle l’a perdu ou au bienheureux moment où elle le trouve, si elle est toujours ardente à chercher Jésus-Christ, il finit par venir à un moment ou à un autre.

Ste Marie-Eugénie, fondatrice des religieuses de l’Assomption (20 avril 1879)

 

Marie notre mère.jpg
Marie notre mère.jpg ©
Marie notre mère.jpg

PRIÈRE

Marie, nous te demandons que ton Fils devienne toujours plus l’amour fort et ardent de notre cœur, afin que nous le cherchions en toutes choses et qu’à cause de lui nous aimions tous les hommes.

La joie de notre âme se pose au-dessus des contradictions, des épreuves.

La joie de l’âme se pose dans l’espérance qu’accompagne et que guide l’amour.

Que le Christ Jésus nous donne de vivre dans la paix du cœur.

Mets en nous Marie, cette paix qui t’habite.

(à partir d’un texte de Ste Marie Eugénie, 5 avril 1874)

 

INTENTIONS

•  Jésus a connu l’angoisse à Gethsémani. Il a vécu la solitude, l’abandon et l’incompréhension sur la croix. Mais sa résurrection a tout transfiguré et la vie a triomphé.

Pour toutes les personnes qui souffrent de dépression ou qui sont en détresse psychologique, que la force du Ressuscité les arrache du tombeau de ces « petites morts ».

•  La Résurrection du Seigneur est le socle de notre foi. Elle nous permet de donner un sens à nos existences, elle éclaire nos routes et nous mène au bonheur. 

Prions pour tous ceux qui ne connaissent pas cette joie qu’offre la foi, prions spécialement pour tous les enfants qui ne sont pas baptisés.

•  Dans l’évangile, le Christ ressuscité salue ses disciples en leur donnant la paix. L’Eglise est dépositaire de cette paix. 

Que les chrétiens soient de véritables artisans de réconciliation et de généreux promoteurs de la solidarité sur toute la terre.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription