0
Immobilier
UN TABLEAU DU XVIIIème SIECLE A L’EGLISE SAINTE ANNE D’HENDAYE
UN TABLEAU DU XVIIIème SIECLE A L’EGLISE SAINTE ANNE D’HENDAYE
© JPR

| Jean-Pierre RAMA

UN TABLEAU DU XVIIIème SIECLE A L’EGLISE SAINTE ANNE D’HENDAYE

L’Enfant Jésus offrant des fleurs à sa maman

Une très belle huile sur toile du XVIIIème siècle (anonyme) décore le mur droit de la travée centrale. Elle représente L’Enfant Jésus offrant des fleurs à sa maman, la très Sainte Vierge. Jésus est représenté de trois quarts face sur les genoux de la Reine des Cieux.

Ici, la mère de Dieu est figurée comme une jeune femme, pleine de charme et de recueillement, recevant les fleurs de tendresse et d’amour de son fils « Le Sauveur ». Maintenant la bonne Dame du Ciel est pareille à toutes les mamans du monde ; elle est belle, fière et bienveillante, joyeuse au chant des anges, aujourd’hui elle reçoit de lui les fleurs de son amour.

Les gestes sont élégants, délicats. Les regards se cherchent. L’attitude de la Sainte Mère est douce, aimable ; elle est la fleur, elle est la rose en qui habite, jour et nuit le Saint Esprit.

Sur le côté gauche de l’œuvre, on distingue Saint Jean Baptiste Enfant, donnant dans un geste d’offrande, les fleurs à notre Sauveur. Dans l’iconographie de notre religion, la représentation de Jésus Enfant est souvent associée à celle de Saint Jean Baptiste lui aussi enfant, bien qu’aucun détail ne permette d’identifier avec certitude ce dernier.

Un nouvel accrochage du tableau est proposé ; plus bas avec une légère pente par rapport au mur. Egalement nous avons retrouvé dans les réserves de la « Maison Rouge » de l’architecte Edmond DURANDEAU, le cadre d’origine, celui-ci restauré et décoré de fleurettes dorées aux quatre coins vient de reprendre sa place d’origine.

Cette belle œuvre de la fin du XVIII° siècle, dans le goût de l’école espagnole est un don à notre église Sainte Anne de Jean François DURANDEAU et de son épouse Maïté DURANDEAU. Un beau geste qu’il convient de saluer, parce que, trop rare …

A voir ou à revoir avec son cœur…

"Les regards se cherchent. L’attitude de la Sainte Mère est douce"
"Les regards se cherchent. L’attitude de la Sainte Mère est douce" © JPR
"Les regards se cherchent. L’attitude de la Sainte Mère est douce"
""cadre d’origine, restauré et décoré de fleurettes dorées aux quatre coins "
""cadre d’origine, restauré et décoré de fleurettes dorées aux quatre coins " © JPR
""cadre d’origine, restauré et décoré de fleurettes dorées aux quatre coins "

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription