0
Ailleurs
Promenade multiface en terre ignatienne
Promenade multiface en terre ignatienne

| ND de la Bidassoa 1315 mots

Promenade multiface en terre ignatienne

Sanctuaire de Loiola
Sanctuaire de Loiola ©
Sanctuaire de Loiola

Monsieur Manex Barace, le photographe qui accompagne nos grandes célébrations et nous en offre les photos, nous partage celles de différents beaux moments vécus à l'occasion d'un week end de Musicosophia au Sanctuaire de Saint Ignace de loyola.

Le charme du Pays Basque !

 

Explications en complément de la vidéo

 

" L’association Musicosophia a été créée en Allemagne à St. Peter. Elle existe également en France et en Espagne dans le but de diffuser dans le territoire national respectif l’écoute consciente de la musique, dans le respect et la coopération avec l’Ecole Internationale de Musicosophia (St. Peter, Allemagne). Elle favorise l’échange des idées, des expériences et des connaissances entre les membres ; elle recherche des collaborations avec des organismes, des institutions ou avec d’autres associations qui possèdent des affinités communes. Outre à organiser des cours de formation et séminaires conduits par l’équipe de l’Ecole Internationale de Musicosophia, elle promeut des activités locales conduites par des enseignants reconnus par l’Ecole Internationale. Elle effectue un travail de traduction pour diffuser des textes et des écrits du fondateur, George Balan, et de son équipe. Elle dispose de sa propre publication.

Les membres de la branche « guipuzcoane » se retrouvent le vendredi soir pour parfaire un sujet musical à Donostia/Saint-Sébastien (actuellement en visioconférence) et lors de deux week-ends en juin et septembre, en alternance à Loiola et au monastère bénédictin de Belloc, lieux propices à l’étude musicale, à la méditation (les horaires sont adaptés aux temps de prière et offices monastiques pour celles et ceux qui souhaitent y participer).

Des ateliers pour comprendre la musique classique grâce à l’étude de la structure d’une œuvre dans un langage accessible à tous, en identifiant les mélodies à l’aide de dessins,  dans une écoute attentive et réitérée.

Ces ateliers permettent de prendre conscience de la richesse et de la beauté des pièces abordées, d’appréhender la vie d’un compositeur et une œuvre de façon simple, d’enrichir votre relation à la musique.

Lors du week-end du 18-19 et 20 juin à Loiola, c’est l’oeuvre de Maurice Ravel qui a servi de support musical aux participants

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaire_de_Loyola   

Le Sanctuaire de Loyola, situé dans le quartier de Loiola à Azpeitia, est un complexe monumental de style baroque churrigueresque (17/18e) construit autour, et englobant le manoir natal de saint Ignace de Loyola. La « casa santa » et l'église, élevée au rang de basilique mineure en 1921, forment ensemble le sanctuaire de Loyola.

 

La Casa Santa

Conversion d’Ignace

Ignace de Loyola est né en 1491. Il a passé son enfance dans une maison-tour anciennement fortifiée (fin du xive siècle) au bord de la rivière Urola, au hameau de Loiola (Loyola), à la sortie d’Azpeitia sur la route d’Azkoitia. C’est également dans cette maison que, en convalescence après avoir été blessé en défendant la ville de Pampelune contre les Français (15 mai 1521), il se met à lire des vies de saints (faute de trouver d’autres lectures...) qui le conduisent à une conversion spirituelle profonde et un changement radical de vie (1521).

Dernière visite d’Ignace

Il fait une dernière visite à Loyola - sans accepter de loger dans la maison familiale - pour y régler des affaires de famille et d’héritage personnel après avoir fait vœu de pauvreté (avril 1535). Venant de Paris, où il avait terminé ses études, il préfère être hébergé à l’hôpital de la Madeleine, à l’autre extrémité de la ville d'Azpeitia, pour y rendre service aux malades et y donner le catéchisme. Ignace reste trois mois à Azpeitia avant de repartir pour Venise où il recevra l’ordination sacerdotale.

Description contemporaine

Totalement englobée dans le vaste bâtiment du sanctuaire le manoir familial paraît modeste et correspond effectivement au rang de petite noblesse de la famille des Oñaz y Loyola. Au rez-de-chaussée le caractère fortifié de la structure primitive de la tour de défense est encore très visible : murs de pierres percés de fenêtres étroites. Le premier étage était celui de la cuisine (avec un curieux garde-manger creusé dans le mur) et des domestiques. Au deuxième étage : les belles pièces de réception des visiteurs. Au troisième se trouvaient les chambres d’habitation des membres de la famille. La chambre d’Ignace le convalescent a été transformée en chapelle de la conversion.

 

Sanctuaire

La Casa Santa demeura longtemps entre les mains de la famille des Onaz y Loyola.

En 1682, grâce à l’intervention de Marie-Anne d’Autriche la maison est acquise par la Compagnie de JésusPaul Olivagénéral des jésuites, demande à l’architecte italien Carlo Fontana de dessiner les plans d’un sanctuaire auquel serait accolé un collège. Les plans originaux d’église octogonale surmontée d’une large coupole avec lanterneau sont modifiés par Martin de Zaldua qui y ajoute une nef annulaire.

L’édifice reçoit ses occupants en 1708, mais la consécration de l’église et l’inauguration officielle du collège n’auront pas lieu avant 1738.

L’aile nord de l'édifice n’est pas encore achevée quand les jésuites sont expulsés d’Espagne par Charles III (1767). Comme tous les biens de la Compagnie de Jésus, le sanctuaire est confisqué par le pouvoir royal.

Le xixe siècle est chaotique: les jésuites, de retour en Espagne en 1816, sont expulsés plus de cinq fois du pays. Le sanctuaire ne sera finalement achevé qu’en 1888.

En 1885, l’ensemble des bâtiments est confié par bail (60 ans) à la Compagnie de Jésus; le bail est renouvelé en 1945 et 2005. La Casa Santa cependant est cédée aux jésuites en 1991.

 

Aujourd’hui

Le sanctuaire, devenu basilique mineure en 1921, est au centre d’un vaste complexe de bâtiments (avec façade de 150 mètres) qui abritent des œuvres et activités diverses des jésuites basques : centre spirituel, bibliothèque de 300 000 livres, radio (Radio Loyola), maison de formation, et centre de soins pour jésuites âgés.

En 2015, le pape François annonce que l'indulgence plénière sera accordée aux pèlerins qui se rendront dans les deux sanctuaires espagnols consacrés à Ignace de Loyola, donc celui de Manrèse, lors de l'année jubilaire du Chemin ignatien qui a commencé le 31 juillet 2015.

 

https: //fr.wikipedia.org/wiki/Grotte_d%27Ekain

La grotte d'Ekain (en basque Ekaingo leizea ou Ekaingo koba, en espagnol cueva de Ekain) est une grotte préhistorique de la commune de Deva, dans la province du Guipuscoa au Pays basque espagnol.

Elle abrite entre autres des peintures rupestres, dont de nombreuses sont polychromes, datant du Magdalénien (fin du Paléolithique supérieur).

Grâce à l'historien basque Jesús Altuna, ces peintures ont été préservées au mieux avec Ekain devenant la première grotte ornée fermée au public dès sa découverte.

Elle est incluse au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008, lors de l'extension du site d'Altamira avec l'ajout de 17 grottes ornées pour former cette année-là le site « Grotte d’Altamira et art rupestre paléolithique du nord de l’Espagne ».

 

Situation

La grotte se trouve dans le massif d'Izarraitz, dans le nord de l'Espagne à 7 km de la côte du golfe de Gascogne, à environ 36 km au sud-ouest de Saint-Sébastien et 80 km à l'est de Bilbao.

…/…

Le chemin qui mène à la grotte part à l'ouest de Cestona, en rive gauche de l'Urola ; une fois passé sous le pont routier de la calle Zestoa, une petite route débouchant sur la gauche remonte vers l'ouest la vallée du Zastarrain sur environ 1,3 km, jusqu'au petit hameau éponyme de Zastarrain.

Tout au début de cette petite route, à l'entrée de la vallée, à droite (côté nord) de la route se trouve une grande maison ancienne à corbeaux et fenêtres à meneaux en pierre : la maison Lili (ou Lili Jauregia, « palais Lili » selon le panneau sur son portail formé d'un bel arc en plein cintre). »

 

Tout savoir sur cette grotte en lisant la suite de ce grand article sur :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grotte_d%27Ekain

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription