0
Dans la foi
MÉDITATION DU VENDREDI DE LA SECONDE SEMAINE DE PÂQUES
MÉDITATION DU VENDREDI DE LA SECONDE SEMAINE DE PÂQUES

| Jean-Marc Lavigne

MÉDITATION DU VENDREDI DE LA SECONDE SEMAINE DE PÂQUES

" ... N’ayons pas peur alors de mettre nos faibles moyens à la disposition de Jésus.... "

ÉVANGILE DU JOUR - (Jn 6, 1-15)

En ce temps-là, Jésus passa de l’autre côté de la mer de Galilée, le lac de Tibériade. Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait sur les malades.

Jésus gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples. Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche.

Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe :

« Où pourrions- nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? »

Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait bien, lui, ce qu’il allait faire.

Philippe lui répondit :

« Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun reçoive un peu de pain. »

Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit :

« Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! »

Jésus dit :

« Faites asseoir les gens. »

Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.

unnamed.jpg
unnamed.jpg ©
unnamed.jpg

Alors Jésus prit les pains et, après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient. 

téléchargement.jpg
téléchargement.jpg ©
téléchargement.jpg

Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples :

« Rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde. »

 

Ils les rassemblèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge, restés en surplus pour ceux qui prenaient cette nourriture.

À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient :
« C’est vraiment lui le Prophète annoncé, celui qui vient dans le monde. »
Mais Jésus savait qu’ils allaient venir l’enlever pour faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira dans la montagne, lui seul.

 

COMMENTAIRES de l'Évangile

Cet évangile nous donne à voir des disciples bien démunis. Ils ne savent plus comment gérer cette foule si nombreuse. 

Philippe est décontenancé par la question de Jésus ; il a peut-être peur aussi pour les maigres économies de Jésus et des apôtres.

André n’est pas beaucoup plus assuré devant Jésus lorsqu’il lui propose cinq pains et deux poissons. Mais nous voyons ce que Jésus peut faire avec si peu ! 

Il nous arrive, et peut-être en particulier en ce moment, d’être tentés de nous décourager lorsque nous considérons la petitesse de nos forces ou de nos moyens ; ne sommes-nous pas comme ces disciples dépassés par la situation ?

N’ayons pas peur alors de mettre nos faibles moyens à la disposition de Jésus. Lui et lui seul pourra en faire de grandes choses qui feront notre joie et notre admiration !

images (1).jpg
images (1).jpg ©
images (1).jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription