0
Dans la foi
MÉDITATION DU MARDI DE LA SECONDE SEMAINE DE PÂQUES
MÉDITATION DU MARDI DE LA SECONDE SEMAINE DE PÂQUES

| Jean-marc Lavigne

MÉDITATION DU MARDI DE LA SECONDE SEMAINE DE PÂQUES

" ... En venant du ciel Jésus l’a ouvert et nous permet de goûter déjà aux choses du ciel. .."

ÉVANGILE DU JOUR - (Jn 3, 7b- 15)

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :

« Il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. »

Nicodème reprit :

« Comment cela peut-il se faire ? »

Jésus lui répondit :

« Tu es un maître qui enseigne Israël et tu ne connais pas ces choses-là ? Amen, amen, je te le dis : nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ? Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme.

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert,

ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,

afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. »

EpLMhJD-7uBiRFapKUwWwfx3v10@560x307.jpg
EpLMhJD-7uBiRFapKUwWwfx3v10@560x307.jpg ©
EpLMhJD-7uBiRFapKUwWwfx3v10@560x307.jpg
dessin-elvine-adoration-priere_article.jpg
dessin-elvine-adoration-priere_article.jpg ©
dessin-elvine-adoration-priere_article.jpg

COMMENTAIRE de l'Évangile

Hier, Jésus avait invité Nicodème, et nous avec, à renaître d’en haut, à vivre de l’Esprit Saint. Nicodème peine à comprendre, et nous-mêmes peinons à vivre effectivement dans cette disponibilité constante au souffle de l’Esprit. 

 

Aujourd’hui Jésus ne renvoie plus à l’expérience terrestre de Nicodème, mais à la sienne propre d’envoyé du Père, venu du ciel. 

En venant du ciel Jésus l’a ouvert et nous permet de goûter déjà aux choses du ciel. C’est une réalité qui est bien subtile, que nous pouvons goûter dans notre louange ou notre adoration personnelle ; mais la dissipation du monde nous fait souvent perdre cette connexion avec le ciel. 

Ces moments particuliers que nous vivons peuvent nous aider à entretenir la présence du ciel et de la vie avec Dieu dans notre quotidien.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription