0
Dans la foi
MÉDITATION DU JEUDI DE LA CINQUIÈME SEMAINE DE PÂQUES
MÉDITATION DU JEUDI DE LA CINQUIÈME SEMAINE DE PÂQUES

| Jean-Marc Lavigne

MÉDITATION DU JEUDI DE LA CINQUIÈME SEMAINE DE PÂQUES

" ... ces hommes et femmes qui puisent à la source infinie de l’amour de Jésus ..."

ÉVANGILE DU JOUR - (Jn 15, 9-17) - Saint Matthias

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :

« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. 

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour..jpg
j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour..jpg ©
j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour..jpg
aimez-vous les uns les autres.jfif
aimez-vous les uns les autres.jfif ©
aimez-vous les uns les autres.jfif

Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.

Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;
je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. 

Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

 

COMMENTAIRES de l'Évangile

Au cours des derniers jours Jésus nous a invités à garder particulièrement vive notre relation d’amour avec lui : il s’agissait de demeurer dans son amour comme le sarment attaché à la vigne. 

Aujourd’hui Jésus nous invite à l’amour complémentaire et correspondant : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. 

Le « comme » qui unit les deux parties de la phrase n’est pas simplement un « comme » de comparaison – nous ne serons jamais capables d’aimer avec la même qualité d’amour que celui de Jésus pour nous. 

C’est plutôt un « comme » qui indique la source : soyez ces hommes et femmes qui puisent à la source infinie de l’amour de Jésus et déversent ce trop-plein d’amour autour d’eux. 

Les circonstances actuelles nous permettent de retrouver des personnes que nous n’avions pas vues depuis plusieurs semaines : quelle qualité mettons-nous dans ces relations ? 

-
- ©
-

Dans toute relation, professionnelle, amicale, familiale, nous pouvons mettre un poids d’amour, celui qui nous vient de Jésus. Fais, Seigneur Jésus, que je puisse retrouver les personnes, que je rencontrerai aujourd’hui, avec un amour renouvelé !

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription