0
La Paroisse
LE MAÎTRE - AUTEL EN VERRE DE L'EGLISE SAINTE ANNE D'HENDAYE (L'ART NOUVEAU DANS L'ART RELIGIEUX)
LE MAÎTRE - AUTEL EN VERRE DE L'EGLISE SAINTE ANNE D'HENDAYE (L'ART NOUVEAU DANS L'ART RELIGIEUX)

| Jean-Pierre RAMA

LE MAÎTRE - AUTEL EN VERRE DE L'EGLISE SAINTE ANNE D'HENDAYE (L'ART NOUVEAU DANS L'ART RELIGIEUX)

L'Eglise Sainte Anne d'Hendaye, reconstruite entre 1932 et 1936 

est de style ART NOUVEAU.

Cet Art commence avec les architectes du XIX° siècle et même un peu avant avec Gustave EIFFEL, le CORBUSIER, Oscar NIEMEYER pour Brazilia, pour ne citer que les plus célèbres.

 

L'ART NOUVEAU intègre dans l'architecture des bâtiments civils et religieux les matériaux modernes :

-  le béton avec LE CORBUSIER,

-  le fer avec EIFFEL,

-  les formes élancées futuristes avec Oscar NIEMYER ; irréalisable avant l’emploi du béton armé (de fer).

-  le verre également avec les maitres verriers EMILE GALLĒ, René LALIQUE etc…. Ici au Pays Basque, Jean LESQUIBE d’Anglet et les frères MAUMEJEAN de Pau.

 

Ces derniers avaient plusieurs ateliers d’Art dont un à Hendaye mais aussi à Saint Sebastian, à Pau, à Paris pour la fabrication de Vitraux et de céramiques d’Art.

Autel Sainte Anne1.JPG
Autel Sainte Anne1.JPG ©
Autel Sainte Anne1.JPG
Autel Sainte Anne4.JPG
Autel Sainte Anne4.JPG ©
Autel Sainte Anne4.JPG

Notre Maitre Autel de pur style ART NOUVEAU se situe dans cette mouvance. Son expression artistique est un « Art de Rupture ». Il intègre le verre dans l’architecture religieuse au service de la liturgie. Il a été dessiné et architecturé autour de l’utilisation de ce matériau.

 

Au centre de cette belle composition se trouve le tabernacle en Majesté. Aucun motif de décoration ne vient troubler cet agencement fait de simplicité. L’attention du fidèle se concentre plus facilement sur le message Christique délivré par le Prêtre.

 

Cette nouvelle technique des Maitres Verriers est connue sous l’appellation de la "Dalle de Verre" ou du "Pavé de Verre". Une rupture complète par rapport aux anciennes techniques faites de petits morceaux de verre colorés puis peints et ensuite fixés dans une résille en plomb.

Ici la liaison entre les dalles de verre, est obtenue avec un liant, en béton ou en ciment.

 

Autre particularité les dalles de verre sont teintées dans la masse, à l'image des jolis pavés colorés de Jean LESQUIBE d’Anglet, représentés dans la nef et sur la galerie de notre Eglise.

Autel Sainte Anne5.JPG
Autel Sainte Anne5.JPG ©
Autel Sainte Anne5.JPG
Autel Sainte Anne6.JPG
Autel Sainte Anne6.JPG ©
Autel Sainte Anne6.JPG

 

Notre Maitre Autel est en dalles de verre incolores, transparentes. Un léger mouvement, une ondulation de surface permet des effets de lumière ainsi qu'un adoucissement des reflets de brillance.

 

« ENTRE LE CIEL ET LA TERRE »  — UNE POESIE DU SACRÉ

 

Lors du réaménagement des églises Basques, en pleine Contre-Réforme, le Concile de Toulouse en 1590, fait obligation pour tout le grand Sud-Ouest, de dresser le tabernacle au centre de l'Autel.

 

Également cette instance religieuse définit la position du Maitre Autel, « entre le ciel et la terre ». Cet espace sacré pour la liturgie, illustre aussi la hiérarchie entre les fidèles et les prêtres.

 

Cela explique qu'en Pays Basque le Maître-Autel est toujours situé très haut sur 10-12-15 marches, "au plus près du ciel". Cette notion n'existe plus dans le grand Sud- Ouest, mais elle perdure dans les Eglises Basques.

 

Ici en l'église Sainte-Anne la décision du Concile de Toulouse est parfaitement respectée Tabernacle au centre ; Table du Maître-Autel entre le ciel et la terre.

On observera les deux piliers en "dalles de verre", soutenant la table du Maître Autel. 

Les deux supports parfaitement alignés par rapport au mur de verre situé juste derrière.

Ils sont confondus, invisibles. Ainsi la table du Maître Autel paraît suspendue, flottant dans l'espace, entre le ciel et la terre.

Autel Sainte Anne3.JPG
Autel Sainte Anne3.JPG ©
Autel Sainte Anne3.JPG

Cela renforce l'idée d'un espace sacré situé au plus près du ciel, pour le service de la liturgie. L’utilisation de dalles de verre matérialise cette idée, cette poésie du sacré.

L'Art NOUVEAU en employant ce matériau revisite l'architecture religieuse.

Notre beau et rare Maître Autel en est un très bel exemple.

 

POUR CONCLURE :

L'Art religieux et l'architecture des édifices sacrés sont des Arts Vivants. Nombreux sont les artistes d'aujourd'hui qui ont créé avec toute leur sensibilité, tout leur talent, des compositions contemporaines qui réactualisent un Art plusieurs fois millénaires :

-  Voyons les vitraux de Pierre SOULAGE, 

-  les églises et chapelles de LE CORBUSIER, 

-  les mosaïques des Frères MAUMEJEAN pour la coupole du Sacré Cœur de MONTMARTRE, 

-  les fresques de MARC CHAGALL, 

-  les tableaux expressifs de FOUJITA, 

-  l'orfèvrerie pour la célébration du culte le JEAN PUIFORCAT, 

-  la sculpture d'OSSIP ZADKINE, 

-  la Sagrada Familia de ANTONI GAUDI, 

-  les belles mélodies pour orgue de LOUIS VIERNE etc. etc.… pour ne citer que les plus célèbres artistes.

Tous en rupture avec l'Art de leurs ainés, ils ont cassé les codes.

 

Tous ces artistes possédèrent, dans leur domaine artistique, beaucoup de connaissances et de talent « propres à affecter puissamment l'âme ». Toutes ces nouveautés élèvent nos cœurs et nos pensées. 

 

Notre Maître-Autel de style "ART NOUVEAU" se situe dans cette mouvance avant-gardiste de cette période 1920 - 1930 et même un peu plus tard.

A voir ou à revoir avec tout son cœur !

Autel Sainte Anne2.JPG
Autel Sainte Anne2.JPG ©
Autel Sainte Anne2.JPG

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription