0
Retour sur événements
De la bénédiction de la Croix de Mercatenia à la bénédiction d'une maison voisine
De la bénédiction de la Croix de Mercatenia à la bénédiction d'une maison voisine
© ND Bidassoa

| ND de la Bidassoa 654 mots

De la bénédiction de la Croix de Mercatenia à la bénédiction d'une maison voisine

Première procession intime qui ne demande qu'à s'agrandir !

Il n'existe aucun document sur l'histoire de la Croix de Mercatenia qui est probablement une Croix de rogation comme il en existe des milliers dans les campagnes françaises.

Belles traditions datant du 5e siècle et instituées par saint Mamert après une série de calamités rurales, les rogations sont tombées en désuétude alors qu'elles étaient prières de demande ("rogare" en latin) pour la bénédiction des terres agricoles, et de la pluie, inestimable don de Dieu.

Pour la pluie, ce jeudi 4 août, nous avons été comblés !... et c'est parapluies ouverts et sourire aux lèvres, comme dans le coeur, que nous avons renoué avec la procession à la Croix de Mercatenia pour sa bénédiction, excellente idée de Luixa, suite à sa restauration spontanée par Pantxoa et Roger, tous trois habitants de ce quartier.

La Croix, en fer forgé,  envahie par le lierre, se détériorait inexorablement. En arrachant le lierre, les cailloux du socle ont suivi et c'est ainsi que les deux hommes ont réalisé que la Croix était plus grande que celle qu'ils connaissaient.

En effet, il y a sûrement bien longtemps, elle avait cassé mais au lieu de la ressouder, les gens de l'époque avaient tout simplement rehausser le socle avec plus de cailloux. Heureusement, le morceau cassé était bien là, enterré, et donc, ressoudée par Pantxoa, la Croix a retrouvé sa taille d'origine, repeinte et redorée.

Pantxoa se souvient des processions à la Croix, lui enfant de choeur, au mois de mai ?... (les rogations, traditionnellement, se font les trois jours qui précèdent l'Ascension de Jésus - se tourner vers le ciel pour obtenir sa clémence tandis que vient la saison des récoltes comme des orages)

A l'époque, le quartier n'était pas résidentiel et la Croix se trouvait, comme il se doit, au bord d'un grand champ ; un très grand marronnier lui tenait compagnie. C'était un lieu de jeu pour les enfants.

Petite anecdote : dans la caillasse, ils ont trouvé une pièce de 10 centimes de 1855 à l'effigie de Napoléon III. Alors, eux-même ont déposé 1,50€ pour les éventuels restaurateurs du futur !

Parmi les participants, Charles (plus connu sous le nom de Charlot), né à Béhobie dans la maison familiale en 1931,  se souvient aussi des processions à la Croix.

Elles avaient effectivement lieu trois jours de suite, après la "petite messe" du matin. Partant de l'église saint Jacques, le premier jour la procession se rendait à la Croix de Margueria ; le deuxième à la Croix de Mercatenia et le troisième, à la Croix du cimetière.

Charlot se souvient aussi d'être allé à la garderie des religieuses, communauté vivant en face de sa maison familiale. Il avait entre 4 et 8 ans. La supérieure donnait des cours de couture. Soeur Noélie fabriquait des remèdes avec des plantes médicinales récoltées aux alentours et sa réputation attirait beaucoup d'amateurs.

Pour les enfants, les temps de jeux se passaient autour de la Croix de Mercatenia. Charlot parle aussi du grand champ et du très grand marronnier. Ce sont de bons souvenirs !

***

L'abbé Jean-Marc, qui ne connaissait pas cette Croix comme bien des habitants d'ici, a répondu avec joie à la demande de Luixa pour une bénédiction. Malgrè la pluie, tous nous étions très heureux d'être là.

Sur cette belle lancée, une participante et voisine de la Croix, a demandé la bénédiction de sa maison, ce qui a prolongé ce temps privilégié de prière.

En vacances chez lui, et donc avec nous, Alexandre séminariste à Bayonne a pu assister l'abbé Jean-Marc. Il vient de finir son année de propédeutique et entrera en première année de philosophie à la rentrée.

 

 Cette procession aura désormais lieu tous les 1er jeudi du mois d'août.

A chacun d'y participer avec ses propres demandes tout en priant pour nos demandes communautaires.

Dans le monde, aujourd'hui, quelles belles "plantes" voulons-nous confier à l'Amour Créateur ?

 

L'abbé Jean-Marc ferme la marche qui se fera en musique, chistu et ttun-ttun de Nicolas
L'abbé Jean-Marc ferme la marche qui se fera en musique, chistu et ttun-ttun de Nicolas © ND Bidassoa
L'abbé Jean-Marc ferme la marche qui se fera en musique, chistu et ttun-ttun de Nicolas
La Croix ouvre la marche portée par Serge
La Croix ouvre la marche portée par Serge © ND Bidassoa
La Croix ouvre la marche portée par Serge
Commence la montée vers la Croix de Mercatenia
Commence la montée vers la Croix de Mercatenia © ND Bidassoa
Commence la montée vers la Croix de Mercatenia
Et la pluie fait "éclore" les parapluies !...  sans altérer les sourires, ni décourager Nicolas !
Et la pluie fait "éclore" les parapluies !... sans altérer les sourires, ni décourager Nicolas ! © ND Bidassoa
Et la pluie fait "éclore" les parapluies !...  sans altérer les sourires, ni décourager Nicolas !
***
*** © ND Bidassoa
***
C'est une petite rue à sens unique si agréable par beau temps !.... notre marche n'en est que plus courageuse.
C'est une petite rue à sens unique si agréable par beau temps !.... notre marche n'en est que plus courageuse. © ND Bidassoa
C'est une petite rue à sens unique si agréable par beau temps !.... notre marche n'en est que plus courageuse.
La pente s'intensifie ; solidarité féminine oblige !
La pente s'intensifie ; solidarité féminine oblige ! © ND Bidassoa
La pente s'intensifie ; solidarité féminine oblige !
Un petit groupe nous attend auprès de la Croix de Mercatenia
Un petit groupe nous attend auprès de la Croix de Mercatenia © ND Bidassoa
Un petit groupe nous attend auprès de la Croix de Mercatenia
Le grand marronnier est toujours là mais a dû être taillé et il y a deux enfants joueurs, Curtis et Ruben
Le grand marronnier est toujours là mais a dû être taillé et il y a deux enfants joueurs, Curtis et Ruben © ND Bidassoa
Le grand marronnier est toujours là mais a dû être taillé et il y a deux enfants joueurs, Curtis et Ruben
Et toujours accompagnés par notre chistuari, Nicolas
Et toujours accompagnés par notre chistuari, Nicolas © ND Bidassoa
Et toujours accompagnés par notre chistuari, Nicolas
Temps de la Parole, prières et chants
Temps de la Parole, prières et chants © ND Bidassoa
Temps de la Parole, prières et chants
***
*** © ND Bidassoa
***
***
*** © ND Bidassoa
***
***
*** © ND Bidassoa
***
Alexandre, séminariste, est autant de Béhobie que d'Hendaye
Alexandre, séminariste, est autant de Béhobie que d'Hendaye © ND Bidassoa
Alexandre, séminariste, est autant de Béhobie que d'Hendaye
Temps de la bénédiction
Temps de la bénédiction © ND Bidassoa
Temps de la bénédiction
***
*** © ND Bidassoa
***
Temps de recueillement musical avec Nicolas
Temps de recueillement musical avec Nicolas © ND Bidassoa
Temps de recueillement musical avec Nicolas
Merci à M. BAYO, conseillé municipal à la mairie d'Urrugne, pour sa présence (abrité par Mayie) Urrugne a préservé ce tout petit bout de terrain communal avec sa Croix.
Merci à M. BAYO, conseillé municipal à la mairie d'Urrugne, pour sa présence (abrité par Mayie) Urrugne a préservé ce tout petit bout de terrain communal avec sa Croix. © ND Bidassoa
Merci à M. BAYO, conseillé municipal à la mairie d'Urrugne, pour sa présence (abrité par Mayie) Urrugne a préservé ce tout petit bout de terrain communal avec sa Croix.
" Notre Père qui est aux cieux... délivre-nous du mal "
" Notre Père qui est aux cieux... délivre-nous du mal " © ND Bidassoa
" Notre Père qui est aux cieux... délivre-nous du mal "
Bénédiction des "pèlerins"
Bénédiction des "pèlerins" © ND Bidassoa
Bénédiction des "pèlerins"
Pantxua, Luixa, l'abbé Jean-Marc et Roger
Pantxua, Luixa, l'abbé Jean-Marc et Roger © ND Bidassoa
Pantxua, Luixa, l'abbé Jean-Marc et Roger
La belle entrée fleurie de la maison à bénir
La belle entrée fleurie de la maison à bénir © ND Bidassoa
La belle entrée fleurie de la maison à bénir
***
*** © ND Bidassoa
***
***
*** © ND Bidassoa
***
***
*** © ND Bidassoa
***
Temps de recueillement avec Nicolas puis l'abbé Jean-Marc passera dans toutes les pièces avec les maîtres de maison.pour l’aspersion d'eau bénite.
Temps de recueillement avec Nicolas puis l'abbé Jean-Marc passera dans toutes les pièces avec les maîtres de maison.pour l’aspersion d'eau bénite. © ND Bidassoa
Temps de recueillement avec Nicolas puis l'abbé Jean-Marc passera dans toutes les pièces avec les maîtres de maison.pour l’aspersion d'eau bénite.
Interview de Charlot, mémoire de Béhobie, Thérèse, son épouse et deux de leurs arrière petits enfants ; la transmission se fera !
Interview de Charlot, mémoire de Béhobie, Thérèse, son épouse et deux de leurs arrière petits enfants ; la transmission se fera ! © ND Bidassoa
Interview de Charlot, mémoire de Béhobie, Thérèse, son épouse et deux de leurs arrière petits enfants ; la transmission se fera !
La Croix du cimetière de Béhobie
La Croix du cimetière de Béhobie © ND Bidassoa
La Croix du cimetière de Béhobie

Répondre à () :

| | Connexion | Inscription