0
Dans la foi
Un temps de recueillement chaque jour du mois de Marie - 9 Mai 2020
Un temps de recueillement chaque jour du mois de Marie - 9 Mai 2020
© -

| ND de la Bidassoa

Un temps de recueillement chaque jour du mois de Marie - 9 Mai 2020

Proposé par "Prions en Eglise" https://www.prionseneglise.fr/prier-avec-marie

MYSTÈRES JOYEUX

À Bethléem, Jésus est né dans une crèche. Certains historiens évoquent plutôt une grotte. Pour tous au moins, une étable n’est jamais un endroit où brille la propreté et la lumière.

De façon symbolique, notre cœur n’est pas toujours limpide et clair. Pourtant Jésus vient y naître et l’habiter par la foi. 

Notre naissance est marquée par une même joie, simplicité et parfois aussi par la souffrance, le sang et les larmes. 

La Nativité
La Nativité ©
La Nativité

Notre naissance à la vie de Dieu passe par la recherche de Dieu. Marie nous guide sur ce chemin.

 

MÉDITATION

Nous nous prosternons devant le Fils de Dieu. Nous nous unissons spirituellement à l’admiration étonnée de Marie et de Joseph.

Adorant le Christ, né dans une grotte, nous faisons nôtre la foi pleine d’étonnement des bergers de ce temps-là ; nous faisons l’expérience du même émerveillement et de la même joie.

Il est difficile de ne pas céder à l’éloquence de cet événement : nous restons dans l’enchantement. Nous sommes témoins de l’instant de l’amour qui unit l’éternel à l’histoire : l’“aujourd’hui” qui ouvre le temps … de l’espérance, parce qu’“un fils nous a été donné ; l’insigne du pouvoir est sur son épaule”, comme nous lisons dans le texte du prophète Isaïe (9, 5). 

A"aux pieds du Verbe incarné, nous déposons joies et appréhensions, larmes et espérances."
A"aux pieds du Verbe incarné, nous déposons joies et appréhensions, larmes et espérances." ©
A"aux pieds du Verbe incarné, nous déposons joies et appréhensions, larmes et espérances."

Aux pieds du Verbe incarné, nous déposons joies et appréhensions, larmes et espérances. C’est seulement dans le Christ, homme nouveau, que le mystère de l’homme trouve sa vraie lumière.

 

Avec l’Apôtre Paul, nous découvrons qu’à Bethléem “la grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes” (Tt 2, 11). C’est la raison pour laquelle, … sur toutes les parties de la terre et dans toutes les langues du monde, résonnent des chants de joie.

Saint Jean-Paul II, homélie pour la nuit de Noël (25 décembre 1999)

 

PRIÈRE

Depuis la nuit de Bethléem, l’humanité a conscience que Dieu s’est fait Homme : il s’est fait Homme pour rendre l’homme participant de sa nature divine.

L’enfant à qui tu as donné le jour et que, toi Notre-Dame de Salut, tu portes dans tes bras,

Jésus est notre espérance, il a les paroles de la vie éternelle.

Venu au monde dans la nuit de Bethléem, qu’il reste avec nous !

Que le Fils du Dieu vivant, sois pour nous le Chemin, la Vérité et la Vie !

Marie, aurore des temps nouveaux, sois auprès de nous, tandis qu’avec confiance nous accomplissons notre démarche de foi pour demeurer proche de ton Fils.

(à partir de l’homélie de St Jean-Paul II, 25 décembre 1999)

"Au fonds de la nef, Notre-Dame-de-la-Paix bénit deux groupes de femmes ... Cette fresque rayonne de douceur et crée immédiatement une atmosphère apaisante, un sentiment de sérénité et d’amour."
"Au fonds de la nef, Notre-Dame-de-la-Paix bénit deux groupes de femmes ... Cette fresque rayonne de douceur et crée immédiatement une atmosphère apaisante, un sentiment de sérénité et d’amour." © http://musees-reims.fr/fr/musees/la-chapelle-foujita/
"Au fonds de la nef, Notre-Dame-de-la-Paix bénit deux groupes de femmes ... Cette fresque rayonne de douceur et crée immédiatement une atmosphère apaisante, un sentiment de sérénité et d’amour."
Surprenante Chapelle Notre Dame de la Paix, dite Chapelle Foujita
Voir l'article

INTENTIONS

•  Ô Marie, protège et préserve toutes ces mères qui portent leur enfant, qui donnent naissance à un nouveau-né. Donne-leur joie et paix pour assumer ce rôle unique de mère, comme toi tu l’as été avec Jésus.

•  Vierge Sainte, en ce temps où règne l’angoisse de la maladie et de la mort, viens nous rassurer comme une mère qui calme la fébrilité de son enfant dans l’obscurité.

•  Ô Marie, prends soin des enfants qui sont orphelins et ceux qui souffrent parce que leurs parents ne savent pas manifester leur affection ou les maltraitent.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription