0
Dans la foi
Sur les trâces de Pâques
Sur les trâces de Pâques

| ND de la Bidassoa 311 mots

Sur les trâces de Pâques

" En ces temps si douloureux, cruels pour beaucoup qui ne peuvent accompagner un proche, comment oser dire la vie plus forte que la mort ? ... "

Comment pressentir des traces de Pâques ?

En ces temps si douloureux, cruels pour beaucoup qui ne peuvent accompagner un proche, comment oser dire la vie plus forte que la mort ? Comment pressentir des traces de Pâques ? C’est, travaillée par cette interrogation que, grâce à un ami, je découvre ces mots de l’abbé Pierre :

"J’ai pris depuis longtemps l’habitude de dire que le partage fondamental de l’humanité n’est pas entre les « croyants » et les « incroyants », mais entre les « suffisants » et les « communiants », entre ceux qui se détournent devant la souffrance des autres et ceux qui acceptent de la partager. Et bien des « croyants » sont des « suffisants », et bien des « incroyants » sont des « communiants ». Combien de non-croyants, en effet, qui ne connaissent rien de l’Évangile, qui n’ont jamais été au catéchisme, savent aimer, partager, donner ? Et combien de croyants vivent repliés sur eux-mêmes et ne mettent jamais en acte le message d’amour de leur religion ?"

Alors si les traces de Pâques aujourd’hui avaient l’allure des "communiants" dont parle l’abbé Pierre... Comme tous ceux, nombreux, qui confectionnent desmasques. Ou les boulangers qui livrent pains et brioches aux hôpitaux. Ou les maisons de couture reconverties pour fabriquer surblouses et masques. Mais aussi des loueurs de vélo qui les prêtent ou tout ce qui s’organise pour la garde d’enfants, les courses, la livraison de repas...

D’autres encore proposent des logements gratuits. Des taxis conduisent gratuitement soignants, éboueurs, livreurs, pompiers, policiers. Ou encore fleuristes et horticulteurs qui livrent des fleurs à la sortie des hôpitaux. Ou ce McDo reconverti en banque alimentaire, des associations en faveur d’ados de quartiers populaires qui inventent d’autres formes de soutien, par des vidéos. D’autres qui font de la prévention auprès de SDF et des étudiants qui ont créé des émissions de radio pour les personnes en Ehpad. La liste est chaque jour longue et inventive, voilà Pâques qui se dessine, là où on ne l’attendait pas.

Soeur Véronique Marcron

Les traces de Pâques.png
Les traces de Pâques.png © <iframe src="https://rcf.fr/embed/2321849" frameborder="0" width="100%" height="220" ></iframe>
Les traces de Pâques.png
Resucito - Ressuscité.png
Resucito - Ressuscité.png ©
Resucito - Ressuscité.png

Répondre à () :

| | Connexion | Inscription