0
L'Eglise
Pour le pape François, « se faire vacciner est un acte d’amour »
Pour le pape François, « se faire vacciner est un acte d’amour »

| Journal LA CROIX 389 mots

Pour le pape François, « se faire vacciner est un acte d’amour »

Pour le pape François, « se faire vacciner est un acte d’amour »

Par Loup Besmond de Senneville (à Rome), le 18/8/2021

 

Dans un message publié mercredi 18 août, le pape considère que « se faire vacciner est un moyen simple mais profond de promouvoir le bien commun et de prendre soin les uns des autres, notamment des plus vulnérables ».

 

Un nouveau plaidoyer en faveur de la vaccination contre le Covid-19.

 

Dans un message diffusé dans le cadre d’une campagne menée sur le continent américain, le pape François considère, mercredi 18 août, que la vaccination est « un acte d’amour ».

« Se faire vacciner, avec des vaccins autorisés par les autorités compétentes, est un acte d’amour », explique-t-il en espagnol, langue employée dans ses messages au ton plus personnel.

« Aider la majorité des gens à le faire est un acte d’amour, poursuit-il. L’amour de soi, l’amour de sa famille et de ses amis, l’amour de tous les hommes. » « Se faire vacciner est un moyen simple mais profond de promouvoir le bien commun et de prendre soin les uns des autres, notamment des plus vulnérables », explique encore François.

 

Outre cette vidéo du pape, la campagne inclut des messages similaires de plusieurs responsables catholiques des États-Unis ou d’Amérique latine, comme le cardinal hondurien Oscar Maradiaga, le cardinal brésilien Claudio Hummes ou encore Mgr José Horacio Gómez, l’archevêque de Los Angeles et président de la Conférence des évêques des ÉtatsUnis.

 

Ce n’est pas la première fois que le pape François se prononce en faveur de la vaccination. Dès le mois de janvier, alors que les campagnes vaccinales commençaient à peine dans plusieurs pays du monde, l’ancien archevêque de Buenos Aires avait qualifié le refus de se faire vacciner de « négationnisme suicidaire ». Lui-même a reçu le vaccin dès le début de l’année, tout comme son prédécesseur Benoît XVI.

 

À plusieurs reprises, François a également encouragé les autorités internationales à assurer une distribution équitable du vaccin, en particulier aux pays les plus pauvres. En décembre, par le biais de deux notes, respectivement rédigées par la Congrégation de la doctrine de la foi et par la commission vaticane Covid-19, le Vatican avait aussi plaidé avec force en faveur de la vaccination.

 

Loup Besmond de Senneville (à Rome)

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription