2
La Paroisse
Message de notre curé aux chrétiens de la Paroisse Notre Dame de la Bidassoa Hendaye, Béhobie et Biriatou
Message de notre curé aux chrétiens de la Paroisse Notre Dame de la Bidassoa Hendaye, Béhobie et Biriatou

| Jean-Marc Lavigne

Message de notre curé aux chrétiens de la Paroisse Notre Dame de la Bidassoa Hendaye, Béhobie et Biriatou

Bien chers paroissiennes et paroissiens,

enfants, jeunes et adultes,

personnes seules ou en famille, 

 

En conformité avec les autorités gouvernementales et suite à la demande de notre évêque (voir sa lettre du 16 courant) il n'y aura pas non plus d'ADORATION PUBLIQUE le mercredi soir jusqu'à la fin de l'épidémie du Coronavirus. Je le regrette mais il faut être réaliste et responsable, humble et obéissant. 

 

En revanche chacun peut venir prier dans les églises qui resteront ouvertes mais sans proximité physique les uns avec les autres et sans prières à haute voix. 

 

De plus, confinés chez nous, nous avons la possibilité de prier devant l'écran de la télévision ou de l’ordinateur grâce au site internet KTO (messe, chapelet, vêpres...) ou encore en écoutant les Radios Chrétiennes dont Radio Lapurdi Irratia...

Le site internet du Diocèse de Bayonne nous donnera aussi de quoi nous accompagner dans notre démarche de chrétiens.

 

N'hésitons pas non plus à lire ou relire un livre de spiritualité nourrissant pour la foi, l'espérance et la charité, l’appartenance à l’Eglise et l’appel à la Mission. Méfions-nous des ouvrages et des réseaux sociaux, fleurissant ces derniers temps, qui nous plongent dans la peur mortifère, les preuves de la vengeance de Dieu ou le merveilleux trompeur et magique : tous ceux-là ne font que troubler nos consciences et nous diviser entre nous. 

Le plus beau et le plus poignant est l'Evangile et les autres livres de la Bible que nous pourrons lire avec les nôtres à la maison : là est la Parole vivante de Dieu pour aujourd’hui dans sa réalité la plus forte et la plus sacrée, là où le Seigneur lui-même ne peut « ni se tromper, ni nous tromper ».

 

Je célèbre la messe tous les jours (sans assemblée, en forme privée, à 8 h 30 à St Vincent avant d'ouvrir l'église) à vos intentions personnelles, familiales et communautaires. Je présenterai aussi au Seigneur tous les malades, ceux qui se soignent de ce virus et ceux qui y succombent ; sans oublier tous les personnels soignants et ceux qui veillent à notre sécurité sanitaire individuelle et collective, en particulier au sein des Etablissements Sanitaires et Sociaux : l’EHPAD Haizpean, l’Hôpital Marin d’Hendaye, le Nid Marin d’Hendaye et Concha Berri… Vous serez unis spirituellement à cette messe matinale et à ma communion eucharistique, si vous le souhaitez, depuis votre domicile. 

 

Si nous avons la charge ou l’idée de venir en aide à une ou plusieurs personnes de notre famille ou plus largement, faisons-le avec amour et délicatesse mais sans mettre en danger la sécurité physique, que soit ce soit la leur ou la nôtre, dans le strict respect des consignes sanitaires, des gestes barrières contre le virus. Ayons le bon sens du « bon père de famille » comme on dit… Parfois un coup de fil ou un post Facebook suffira pour fera plaisir et maintiendra le lien. 

 

Restons unis par Jésus le Christ, notre Seigneur et notre Dieu, et dans la confiance en sa Mère très pure, Marie notre Mère à tous qu'aucune souillure n'a jamais atteinte ; on la prie depuis longtemps comme étant la « porte du ciel » : qu’elle accueille auprès de son Fils mort et ressuscité les défunts qui tombent et qui tomberont encore victimes de cette pandémie.

 

Bien avec vous tous par la pensée et la prière,

Votre curé et votre père qui vous bénit,

Jean-Marc Lavigne +

Répondre à () :


Captcha
Manex Barace | 20/03/2020 09:14

Milesker Jean-Marc

Mertens | 20/03/2020 13:41

Jean Marc, je suis Carmen, ancienne catéchiste, je suis obligé d'aller à mon travail mais on a organisé un horaire très restreint. Je voudrais aider s'il faut par exemple parler au téléphone avec des personnes seules, car ma présence phisique peut être dangereuse si j'ai le virus sans le savoir. A votre disposition, courage à tous

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription