0
Dans la foi
MEDITATION DU SAMEDI DE LA QUATRIEME SEMAINE DE PÂQUES
MEDITATION DU SAMEDI DE LA QUATRIEME SEMAINE DE PÂQUES

| Jean-Marc Lavigne

MEDITATION DU SAMEDI DE LA QUATRIEME SEMAINE DE PÂQUES

"... Peut-être que nous avons pu, pendant ce confinement, renforcer notre intimité avec Jésus..."

ÉVANGILE DU JOUR - (Jn 14, 7-14)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »

Philippe lui dit :
« Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »

Jésus lui répond :
« Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père.

Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi !

Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres.

Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.

Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

quand-vous-me-demanderez-quelque-chose-en-mon-nom-moi-je-le-ferai.jpg
quand-vous-me-demanderez-quelque-chose-en-mon-nom-moi-je-le-ferai.jpg ©
quand-vous-me-demanderez-quelque-chose-en-mon-nom-moi-je-le-ferai.jpg

COMMENTAIRE de l'Évangile

Dans ses dernières paroles Jésus souligne à la fois l’unité qu’il vit avec son Père, et l’unité des croyants avec lui. 

Jésus nous fait passer, par lui, dans l’intimité du Père. C’est ce qui nous permet de continuer, unis à Jésus, à œuvrer en son nom. 

Par la foi en Jésus, qui nous attache à lui, nous prolongeons sa présence dans le monde en faisant résonner encore et même davantage qu’il y a deux mille ans, sa parole et son action. 

Philippe, lui, peine à réaliser qu’en vivant avec Jésus, il a touché à la présence de Dieu, et par conséquent il redoute son départ. Au contraire Jésus l’invite à comprendre que Jésus reste bien présent et agissant en lui, comme le Père est présent et agissant en Jésus lui-même. 

 

 

Peut-être que nous avons pu, pendant ce confinement, renforcer notre intimité avec Jésus ; ce sera pour nous l’occasion davantage de proclamer sa parole et de collaborer à son œuvre.

Demeurer uni à Jésus
Demeurer uni à Jésus © -
Demeurer uni à Jésus

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription