0
Dans la foi
MÉDITATION DU JEUDI DE LA TROISIÈME SEMAINE DE PÂQUES
MÉDITATION DU JEUDI DE LA TROISIÈME SEMAINE DE PÂQUES

| Jean-Marc Lavigne

MÉDITATION DU JEUDI DE LA TROISIÈME SEMAINE DE PÂQUES

" ... mais en attendant, n’est-ce pas l’occasion, dans ce temps de privation, de contempler à nouveau ce don si grand ... "

ÉVANGILE DU JOUR - (Jn 6, 44-51)

En ce temps-là, Jésus disait aux foules :

« Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même.

Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi. Amen, amen, je vous le dis : il a la vie éternelle, celui qui croit.

Moi, je suis le pain de la vie. 

Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ;

mais le pain qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas.

Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.

Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. »

Descendu du ciel.jpg
Descendu du ciel.jpg ©
Descendu du ciel.jpg

COMMENTAIRE de l'Évangile

En continuant son discours du « pain de vie » Jésus franchit aujourd’hui une étape supplémentaire. Il affirme que le pain vivant, qu’il est lui-même et qu’il donne, c’est sa chair, donnée pour la vie du monde. 

Il annonce déjà ce qu’il dira lors de son dernier repas : « ceci est mon corps, livré pour vous. » 

Le don que Jésus nous fait n’est pas virtuel ; ce n’est pas une belle idée ou un beau sentiment. Jésus va jusqu’à se donner totalement, physiquement, à nous. Il s’agit de mesurer et de contempler l’ampleur inouïe de ce don ! 

 

jean-6-44-51aw.jpg
jean-6-44-51aw.jpg ©
jean-6-44-51aw.jpg

 

Beaucoup d’entre nous, depuis plusieurs semaines, sont privés de ce don immense, dans sa forme sacramentelle, de l’Eucharistie. 

Espérons et prions pour que nous puissions goûter bien vite à cette nourriture vitale ; 

mais en attendant, n’est-ce pas l’occasion, dans ce temps de privation, de contempler à nouveau ce don si grand auquel nous nous sommes peut-être trop habitués ?

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription