0
Confirmation
LA CONFIRMATION
LA CONFIRMATION
© ND de la Bidassoa

| JPaul

LA CONFIRMATION

LA CONFIRMATION

Avec le Baptême et l’Eucharistie, le sacrement de la Confirmation constitue l’ensemble des « sacrements de l’initiation chrétienne ». Ils conduisent à leur pleine stature les fidèles appelés à exercer leur mission dans l’Eglise et dans le monde : annoncer Jésus Christ, célébrer la gloire de Dieu et servir l’homme et le monde.

« Par le sacrement de Confirmation, le lien des baptisés avec l’Eglise est rendu plus parfait, ils sont marqués du sceau de l’Esprit Saint, enrichis d’une force spéciale de l’Esprit Saint » (Lumen Gentium 11), force qui fut jadis accordée aux Apôtres au jour de la Pentecôte pour répandre la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, par la parole et en action.

« Celui qui nous affermit avec vous dans le Christ et qui nous as donné l’onction, c’est Dieu Lui qui nous as marqués de son sceau et a mis dans nos cœur les arrhes de l’Esprit » (2 Corinthiens 1, 21-22)

C’est avec une huile parfumée, le Saint Chrême, que l’évêque marque le front de chaque confirmand. Comme cette huile répand une bonne odeur, chacun est appelé, par l’élan et la joie de sa vie, à répandre la bonne odeur du Christ, à être un témoin authentique du Ressuscité, afin que le corps du Christ s’édifie dans la foi au Dieu, Père, Fils et Esprit, et l’amour des hommes et du monde. Comme le Baptême dont elle est l’achèvement, la Confirmation est donnée une seule fois.

La préparation à la Confirmation doit viser à conduire le chrétien vers une union plus intime au Christ, vers une familiarité plus vive avec l’Esprit Saint, son action, ses dons et ses appels, afin de pouvoir mieux assumer les responsabilités de la vie chrétienne.

Signes du sacrement : l’imposition des mains, l’onction avec le Saint-Chrême et le geste de paix.

Paroles du sacrement :

« Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu »

 

Qu'est ce que la confirmation apporte de plus que le baptême ?

Nous recevons l'Esprit saint à la fois au baptême et à la confirmation.  Au baptême,  qui est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne, l'Esprit nous rend enfant de  Dieu. À la confirmation, qui est le sacrement de la croissance et de la maturité spirituelle  (comme l'enseigne St Thomas d'Aquin), l'Esprit nous confère une mission. Ainsi, la  confirmation est l'achèvement du baptême.

 

Est-il nécessaire d'être confirmé ?

 

Ce sacrement est nécessaire pour vivre une vie chrétienne authentique, car la force  de l'Esprit est indispensable pour vivre en vrai témoin du Christ. C'est un manque  important de ne pas avoir reçu tous les dons de l'esprit.
 De plus,  la confirmation est obligatoire comme pour la mission de parrain ou marraine de  baptême et de confirmation et pour les fiancés qui désirent se marier à l’Église la confirmation est  exigée.

 

La confirmation : une nouvelle Pentecôte

 

La confirmation est une nouvelle Pentecôte : un don de l'Esprit en vue du  témoignage de la foi. L'Esprit accompli dans les confirmands ce qu'il a réalisé dans  les apôtres le jour de la Pentecôte.

 

Les "dons de l'Esprit"

 


Pendant l'imposition des mains, l'évêque demande à Dieu de donner en plénitude  l'Esprit qui reposait sur son fils Jésus : l'esprit de sagesse et d'intelligence, l'esprit de  conseil et de force, l'esprit de connaissance et d'affection filiale et l'esprit  d'adoration.

Cette demande est inspirée par un texte du prophète Isaïe (11,2-3) qui décrit les  dons que le messie recevra de Dieu. La tradition chrétienne a beaucoup insisté sur  sept dons de l'Esprit.  Mais cette liste n'est pas limitative. Les béatitudes sont aussi  des dons de l'Esprit.

 

 

 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription