0
Paroles du curé
Homélie du dimanche fête du CHRIST ROI DE L’UNIVERS   C   2019 © "notre Roi Jésus est un Roi nu sur la croix, dont la couronne est d’épines, Roi entouré de deux bandits."

| Jean-Marc Lavigne

Homélie du dimanche fête du CHRIST ROI DE L’UNIVERS C 2019

"Voilà notre roi, un roi serviteur de l’homme. Un roi qui est descendu de son trône de gloire, lui le Fils de Dieu, pour nous faire monter avec lui au sommet de l’amour."

LE CHRIST ROI DE L’UNIVERS   C   2019

            Jésus, le Messie, n’est pas un Roi cuirassé et escorté par des hommes puissants, armés jusqu’aux dents.

            Non, notre Roi Jésus est un Roi nu sur la croix, dont la couronne est d’épines, Roi entouré de deux bandits.

            Cette royauté a de quoi nous surprendre : mais elle est une bonne nouvelle.

            En effet, son attitude au sommet du Golgotha résume toute sa vie : Jésus ne s’est jamais imposé nulle part : il n’a jamais obligé qui que ce soit à croire en lui… mais il s’est toujours exposé, les mains vides, et le cœur plein d’amour, prenant ainsi des risques : ami des pauvres, des pécheurs, des collecteurs d’impôts, des prostitués, des lépreux… proche et sauveur des malades, des désespérés, des laissés pour contre… questionnant les autorités religieuses et civiles de son époque non pas en prenant leur place mais en y insufflant des paroles d’amour bien plus divines que des lois et des préceptes.

            Voilà notre roi, un roi serviteur de l’homme. Un roi qui est descendu de son trône de gloire, lui le Fils de Dieu, pour nous faire monter avec lui au sommet de l’amour.

            Alors est-il pour nous le Roi de nos vies : est-il important pour nous de croire en lui, de suivre son chemin, de nous laisser modeler par son genre de vie ?

 

            Baptisés, nous avons été plongés dans la vie de Jésus, et juste après notre baptême dans l’eau, le prêtre  a fait une onction d’huile sur notre front en disant :

« Désormais, tu es membre du Corps du Christ, tu participes à sa dignité de prêtre, de prophète et de roi. »

            Rappelez-vous la première lecture : une onction d’huile avait été faites sur David, le nouveau roi d’Israël.

Et ainsi, il est reconnu comme celui qui rassemble et réconcilie toutes les tribus de l’époque.

            Pour nous c’est le Christ qui fait une alliance éternelle avec toute l’humanité et qui rassemble et réconcilie tous les hommes. Il est le Christ, ce mot veut dire : celui qui a reçu l’onction, ou l’envoyé du Père.

            Nous, donc, qui avons reçu l’huile au baptême, nous sommes aussi roi pour aujourd’hui… à la manière de David et surtout du Christ.

            Ainsi, sommes-nous responsables de la vie en société : croire ce n’est pas être un doux rêveur qui se réfugie à l’église et vie en vase clos avec le Christ et les autres chrétiens… pas du tout.
Croire, c’est s’engager pour que la vie en société soit plus belle, comme un roi qui organise la vie pour tous.

Et quand Jésus parle du Royaume de Dieu, il parle d’amour, de justice, de paix, de respect.

            Nous devons faire advenir ici, dans notre ville, dans nos quartiers, des œuvres qui manifestent que le Royaume de Dieu vient.

            

            Je pense là à la tâche éducative de beaucoup d’entre nous : parents, grands-parents, enseignants, éducateurs de rue, entraîneurs sportifs, mais aussi catéchistes, responsables de mouvements d’enfants et de jeunes, prêtres…

Tous nous sommes responsables de guider les plus jeunes… mais à la manière du Christ, humblement, avec comme seul souci que les jeunes grandissent, s’épanouissent, se construisent.

L’éducateur est roi : des enfants et des jeunes lui sont confiés.

 

            Est roi aussi celui et celle qui exerce un pouvoir dans le pays, la région, le département, la ville.

Il faut ici reconnaître la complexité de tels rôles. Et en même temps prier souvent pour tous les gouvernants afin qu’ils soient rois à la manière du Christ serviteur, soucieux uniquement des autres.

Cela est de plus en plus complexe dans un contexte de changement de société, de réformes nécessaires, et en même temps de craintes et de revendications tout à fait légitimes : les récents mouvements sociaux viennent de nous le montrer. Ces évènements demandent à être relus, analysés par tous.

 

            En résumé, le Christ est le Roi de nos cœurs… celui que nous aimons et qui nous aime… celui qui nous donne tout ce qu’il a pour notre bonheur.

            En même temps et dans un même mouvement, Jésus nous invite à être Roi comme lui… dans la logique de notre baptême car il nous est confié un monde à embellir.

                                                                       Amen

34DOC.png
© ... " En même temps et dans un même mouvement, Jésus nous invite à être Roi comme lui… "

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription