0
La Paroisse
Homélie du 21ème dimanche du temps ordinaire
Homélie du 21ème dimanche du temps ordinaire

| Jean-Marc Lavigne

Homélie du 21ème dimanche du temps ordinaire

21ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE A

 

          Qui est Jésus ?  Voilà une question qui a reçu bien des réponses depuis 2000 ans ! À chaque génération, il est bon de se redire : qui est Jésus pour moi aujourd’hui ? Pour nous y aider, je vous invite à regarder ce que disent les Evangiles

La première chose qui saute aux yeux quand on lit les Evangiles, c’est de constater qu’il n’a pas été facile pour Jésus de se faire comprendre, tant par les autorités religieuses que par la foule et même par ses propres disciples. Ah si ! Il y a une exception : il semble bien que les petits, les exclus, les pécheurs aient bien davantage compris qui était Jésus (« Je te rends grâces Père, car ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits »).

 

          Cela n’est pas anodin pour nous ! Cela veut dire qu’on ne peut saisir Jésus qu'en se laissant saisir par lui.

Et pour cela, il faut avoir un cœur de pauvre, un cœur ouvert, avec si possible quelques failles et fêlures nécessaires au passage de la lumière. C’est le cas des Evangélistes du Nouveau Testament qui nous parlent de Jésus à partir de leur expérience de rencontre avec Lui.

 

          = Pour Matthieu par exemple, Jésus est celui qui a réveillé son désir profond et ranimé la flamme de son espérance en l’appelant à quitter sa position de collecteur des impôts pour suivre Jésus comme disciple (Mt 9, 9). Cette expérience fondatrice d’avoir été appelé par Jésus alors qu’il ne figurait pas parmi les gens les plus recommandables va forcément colorer sa perception de Jésus : pour Matthieu, Jésus est avant tout le ressuscité qui nous ressuscite aujourd'hui ! Il est le sauveur, l’Emmanuel, c'est-à-dire « Dieu avec nous ». Il est le Fils bien aimé du Père, le Messie, celui que tout Israël attendait. En ce sens, il est le nouveau Moïse, le libérateur qui donne la loi nouvelle et enseigne comment vivre selon la justice du royaume de Dieu.

 

          = Pour Marc, (sans doute un certain Jean-Marc, disciple de Pierre), qui se fait porte-parole de l’expérience de Pierre, Jésus est très humain et souvent déconcertant. C’est un homme incompris, qui est progressivement abandonné par les siens, mais qui veut annoncer coûte que coûte, par ses actes et ses paroles, l’Amour immense de son Père. Il est tout à la fois le fils de l’Homme et le fils de Dieu.

 

           = Pour Luc, sans doute médecin grec, Jésus est celui qui révèle la tendresse du Père et son pardon, il est l'ami des petits, des pécheurs, des malades avec une attention particulière pour les femmes.

 

           = Pour Jean, qui fut le seul à être resté au pied de la croix et qui a vécu cette expérience de voir Jésus mourir par Amour, ce dernier est pour lui essentiellement un être de relation, avec son Père et avec les Hommes. Très sensible, le « Jésus de Jean » connait bien le cœur humain.

 

Ces quelques touches suffisent à montrer que Jésus est toujours Celui dont on a fait l’expérience.

Et parce qu’une expérience de rencontre est toujours personnelle, unique, il ne s’agit pas de réduire ces différents visages de Jésus, ni de gommer leurs accents, encore moins de vouloir les réunir en un seul. Cette diversité de regard sur Jésus est une merveilleuse richesse.

          A vous maintenant de continuer à dire avec vos mots à vous, à la suite de Matthieu, Marc, Luc, Jean, quel est le visage de Celui en qui vous croyez, à partir de votre propre expérience.

          Pour ma part, Jésus est celui qui m’a mis debout, qui me dit : « Vis à fond, non pas à 100Km/h, mais à 100 %, en abondance, car c’est le désir de mon Père que tu sois vraiment heureux ». Il est aussi celui qui est présent dans mes ténèbres et qui me dit : « Aussi bas qu’on puisse tomber, on ne peut pas tomber plus bas que dans les bras de Dieu ! » (P. Paul Baudiquey).

Il me révèle qui est Dieu et quel est son Amour pour moi. Il est mon compagnon de route, un guide et un ami, mon frère sur qui je peux m’appuyer solidement, Celui qui m’humanise et me donne d’aimer comme Lui-même m’aime.

En lui l’Amour et la Vérité se rencontrent.

Avec lui déjà s’ouvre le ciel, notre vraie Patrie.

 

                                                                                                                                                   Amen

21DOA..jpg
"Je te donne les clés du royaume des Cieux..." ©
21DOA..jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription