0
Dans la foi
Fêté le 30 mars, saint Leonardo Murialdo – sur les pas de Don Bosco
Fêté le 30 mars, saint Leonardo Murialdo – sur les pas de Don Bosco

| ND de la Bidassoa 1106 mots

Fêté le 30 mars, saint Leonardo Murialdo – sur les pas de Don Bosco

Fondateur de la congrégation de Saint Joseph, le 19 mars 1873, félicitée par le pape François le 19 mars 2022

Photo de couverture : Auteur inconnu — http://www.heiligenlexikon.de/Fotos/Leonhard_Murialdo.jp


« Le laïc, de n'importe quelle classe sociale 

peut être aujourd'hui un apôtre,

 pas moindre qu'un prêtre, et, 

dans certains milieux, plus qu'un prêtre » 

 

Du site : https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9onard_Murialdo

Leonardo naquit à Turin, le 6 octobre 1828, dans un milieu aisé. Son père était agent de change. Ce dernier mourut en 1833, et son fils partit, trois ans après, au collège de Savone pour y faire son éducation. De retour à Turin, en 1845, il continua ses études pour devenir prêtre, et fut ordonné le 20 septembre 1851.

En plus de ses activités pastorales, qu'il accomplissait avec ferveur et simplicité, il devint, à l'instar de Don Bosco, un pionnier dans l'éducation des jeunes. 

Pour ce faire, il créa un Bureau catholique de placement afin de venir en aide aux ouvriers au chômage, et une École technique pour les jeunes travailleurs ainsi qu'une Union des ouvriers catholiques en vue de la défense de leurs droits. 

Il fonda l'Association de la Bonne Presse en 1876 et fut à l'origine du journal La Voce dell’Operaio (La voix de l'Ouvrier), qui existe encore aujourd'hui sous le nom de La Voce del Popolo

En 1857, Don Bosco lui confiait la direction de l'Oratoire de Saint Louis.

Soucieux de parfaire ses études de théologie et de droit canon, Leonardo se rendit à Paris, au séminaire Saint Sulpice, en 1865, où il découvrit la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Il séjourna aussi brièvement à Londres, avant de revenir à Turin en 1866.

En 1873, il fonda la Congrégation de Saint Joseph, institut sacerdotal, qui se donnait pour but : d'éduquer par la piété et l'instruction culturelle et technique les jeunes gens pauvres, orphelins, abandonnés, ou ayant besoin de s'amender.

Il souhaitait que la religion, telle qu'elle l'illuminait et qu'il la pratiquait soit à la fois humaine et surnaturelle. Il disait :

« Ajoutez à la vertu, la bonté, la douceur, la patience, l'esprit d'amitié, le naturel, l'aisance, la joie ».

D'une grande activité auprès de ses fidèles, et plus particulièrement de la jeunesse fragile, il vivait d'une foi simple affermie par la prière.

«L'homme qui prie est le plus puissant du monde »

En 1885, il défendra la journée de huit heures.

Leonardo Murialdo mourut à la suite d'une pneumonie, le 30 mars 1900. Il fut d'abord inhumé dans le cimetière général, puis, sa dépouille fut transférée dans la paroisse Sainte Barbara.

Actuellement, depuis 1971, un an après sa canonisation, il est vénéré dans le sanctuaire de Borgo Vittoria. 

Sa fête dans l'Ordre des Salésiens est fixée au 18 mai.

 

 

Le Collège Artigianelli

C'est à son retour à Turin, en 1866, que l'évêque confia à Leonardo Murialdo la direction du Collège Artigianelli.

Là, étaient accueillis les enfants pauvres : « Pauvre et abandonné, telles sont les deux conditions essentielles pour qu'un jeune soit des nôtres, pour les soustraire à l'influence de la rue. » 

Il s'y investit totalement, en vue de faire des enfants qui lui étaient confiés, des ouvriers compétents et travailleurs.

Collège Artigianelli.jpg
Collège Artigianelli.jpg ©
Collège Artigianelli.jpg

Le College Artigianelli existe toujours aujourd'hui et représente actuellement une référence pour la formation professionnelle 

et l'insertion dans le monde du travail

Franco56 — http://it.wikipedia.org/wiki/Immagine:Collegio_artigianelli.jpg

 

 

Vénération et souvenir

Leonardo Murialdo a été béatifié le 2 novembre 1963 à Rome par le Pape Paul VI, et canonisé le 3 mai 1970 par le Pape Paul VI. 

Liturgiquement il est commémoré le 30 mars, jour de sa mort.

En 2000, à l'instigation du Pape Jean-Paul II, le centenaire de sa mort a été célébré.

 

Francofranco56 — Travail personnel

La tomba di san Leonardo Murialdo nella Chiesa della Salute a Torino

 

 

Tomba_Leonardo_Murialdo.jpg
Tomba_Leonardo_Murialdo.jpg ©
Tomba_Leonardo_Murialdo.jpg
Pope_Francis_in_March_2013.jpg
Pope_Francis_in_March_2013.jpg ©
Pope_Francis_in_March_2013.jpg

 

 

Le pape François à Rome, le 18 mars 2013. - Casa Rosada (Argentina Presidency of the Nation)

Du site : https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2022-03/pape-francois-lettre-josephins-religieux-saint-joseph.html

Le Pape écrit à la congrégation de Saint Joseph pour ses 150 ans

A l’occasion du 150e anniversaire de la congrégation de Saint Joseph fondée par Léonard Murialdo le 19 mars 1873, le Pape François a adressé une lettre au père général de l’institut, Tullio Locatelli. 

Dans ses mots, François salue la généreuse mission de la congrégation


Vatican News

«Les temps nouveaux ont besoin d'œuvres nouvelles», écrit le Pape dans cette lettre datée du 2 mars mais partagée à l’occasion de l’anniversaire de la congrégation et de la saint Joseph, faisant siens les mots de l’italien Léonard Murialdo. Ce dernier a su lire l’époque dans laquelle il vivait, estime François, il a su « proposer des remèdes efficaces, en phase avec l'époque. Il a pris à cœur les jeunes pauvres et abandonnés, aidant de nombreux jeunes non seulement à faire face à leurs besoins immédiats, mais aussi à se préparer un avenir digne par l'éducation et l'apprentissage d'un métier ». 

Une bénédiction pour les jeunes

Originaire de Turin dans le nord de l’Italie, Léonard Murialdo a consacré sa vie aux œuvres sociales chrétiennes. Le 19 mars 1873, il créait la congrégation de Saint Joseph, avec pour objectif d’aider les jeunes pauvres et apprentis. Assisté par Don Eugenio Reffo, il consacra les dernières années de sa vie à l’organisation de sa congrégation pour offrir aux jeunes travailleurs un avenir plus lumineux, également pour venir en aide aux ouvriers au chômage.

«La clairvoyance caractérise également son engagement en faveur d'une autre urgence sociale, celle de la classe ouvrière», continue le Pape. «Dans ce domaine aussi, son activité a été intense, mais il est toujours resté simple et confiant, soutenu par la douce force de l'amour de Dieu : "Nous sommes dans les mains de Dieu", disait-il, "et nous sommes dans de bonnes mains"».

Ainsi, guidé par une sagesse ancienne et toujours actuelle, celle de saint Joseph, Léonard Murialdo «a travaillé dans l'humilité et la charité, exhortant chaque membre de la Congrégation à être l'ami, le frère et le père des jeunes dans le besoin, puisant sa force dans la conviction que Dieu aime chacun d'entre eux avec une prédilection tendre, providentielle et miséricordieuse.»

Vœux pour l'avenir

François salue la générosité de la congrégation durant ses 150 années de mission. L’institut est aujourd’hui présent en Europe, Afrique, Asie et Amérique, travaillant dans différents domaines, de l’accueil des enfants à la gestion des maisons familiales et des oratoires.

En cette année jubilaire pour les œuvres pontificales missionnaires, le Souverain Pontife souhaite à la congrégation de Saint Joseph «d'approfondir, à l'école du fondateur, l'art de saisir les besoins du temps et d'y répondre avec la créativité de l'Esprit Saint. Je vous recommande en particulier les plus jeunes, qui, aujourd'hui plus que jamais, ont besoin de témoins crédibles». 

«Dans votre ministère, laissez-vous guider par l'exemple doux et concret de saint Joseph ; comme lui, ne cessez jamais de rêver aux surprenantes merveilles de Dieu ; comme lui qui, en travaillant pour Jésus et Marie, a fait de sa propre vie le "signe" d'une paternité supérieure, celle du Père céleste (cf. Lettre apostolique Patris Corde, 7), acceptez le grand appel à être des pères dévoués pour les jeunes d'aujourd'hui», termine François.

Saint Léonard Murialdo fut canonisé le 3 mai 1970.

 

Les saintes et les saints du mois de mars déjà sur notre site :

Fêté le 9 mars - Dominique Savio - 15 ans d'existence et reconnu saint et apôtre
Voir l'article
Sainte Louise de Marillac fêtée le 15 mars
Voir l'article
Revenue à Dieu grâce à un prêche du temps du Carême
Voir l'article
19 mars, Solennité de Saint Joseph, époux de Marie et père nourricier de Jésus
Voir l'article
28 Mars - Saint Joseph Sébastien Pelczar - Fondateur de la Congrégation des Servantes du Sacré Cœur de Jésus
Voir l'article

Répondre à () :

| | Connexion | Inscription